Ton humour

tu as toujours le mot pour rire
mais c’est souvent sarcastique
tu affiches toujours le sourire
tu crois que ça rend sympathique

tu te fais des yeux malicieux
mais moqueurs et ironiques
d’un ton qui se veut délicieux
tu masques tes plus viles critiques

oh mon amour
oh mon amour
t’as un drôle de sens de l’humour...

ton humour ne me fait plus rire
je le trouve de plus en plus lourd
ton humour est de pire en pire
il n’a plus le sens de l’amour

il me remplit d’amertume
fait battre mon coeur à rebours
de moins en moins tu l’assumes
il fait de toi un vautour

c’est si facil, si pratique
de camoufler tous ses dires
ses remarques les plus ciniques
sous un monceaux de faux-rire

c’est certainement très en vogue
mais ça n’amuse que les nazes
d’attaquer comme un bulldog
avec des plaisentristes qui écrasent

oh ton humour
oh ton humour
n’a pas le sens de l’amour

Rassemble un peu ton courage
Et sans jouer les plaisantins
Balance donc un peu ta rage
Sans nous prendre pour des pantins

Et peut-être qu’après tout ça
Tu n’riras plus de personne
Mais avec tout l’monde, mon gars
Pour peu que l’on te pardonne...

(Michèle Mühlemann/Cyril Delmote)