Et caetera

Advienne que pourra
Qui vivra verra
Inch Allah
Et caetera

Décidément je ne vois que ça
Comme credo comme loi qui me va
J’ai des rêves et des projets
J’y travaille oui, mais après

Puisqu’il n’y a que le changement
Qui soit vraiment stable et permanent
J’oublie les pourquoi les comment
Et tout c’qui me vient, je le prends

Advienne que pourra
Qui vivra verra
Inch Allah
Et caetera

Mon copain me demandait tout l’temps
Combien d’hommes j’avais aimé avant
Mais moi sincèrement je n’sais pas
Quand on aime, on n’compte pas

Qu’notre histoire soit de l’amour ou non
Peu importe c’était bon
Qu’on se revoie, ou bien plus
Peu importe on s’est connu

Advienne que pourra
Qui vivra verra
Inch Allah
Et caetera

J’ai un remède qui n’a l’air de rien
Mais plus efficace qu’aucun autre
Quand tu ne te sens vraiment pas bien
Fais toi sentir par un autre…

Ça m’a poursuivie mais aujourd’hui
Au lieu d’donner un sens à ma vie
Je donne de la vie à mes sens
C’est un vrai bain de jouvence…

Advienne que pourra
Qui vivra verra
Inch Allah
Et caetera

(Michèle Mühlemann/Cyril Delmote)