Réveil matin

Ce matin là au réveil
A la vue de ma figure
Cramoisie par la biture
Qui m’avait pri la veille
Moi-même et moi on s’est dit
Aujourd’hui point de pinard
Ni ratafia ni valstar
Et puis je suis sorti du lit

Après un brin de toilette
Ne trouvant pas de café
Je m’décide à y aller
Et j’entrouvre les fenêtres
Il va au troquet du coin
Car c’est toujours là qu’ils sont
Le tôlier est un gros con
D’ailleurs il le connait bien

Ce matin là au réveil
A la vue de sa figure
Cramoisie par la biture
Qui l’avait pri la veille
Toi-même et toi tu t’es dit
Aujourd’hui point de pinard
Ni ratafia ni valstar
Et puis il est sorti du lit

Le front bas, la langue bouffie
C’est fermement décidé
A ne prendre qu’un café
Qu’il entre au bar des amis
Je m’approche déjà guilleret
Au contact du comptoir
Et sans ciller elle déclare
Deux cafés garçon siouplait

Ce matin là au réveil
A la vue de sa figure
Cramoisie par la bluxure
Qui l’avait pri la veille
Toi-même et toi tu t’es dit
Aujourd’hui point de plumard
Ni jambes en l’air ni bracmar
Et puis tu es sorti du lit

(Cyril Delmote/Mathieu Leygonie)