ça groove grave

Simplement chanter une chanson
Ca parait bête, presque con
Mais c’est pourtant semé d’embûches
Alors cessons de faire l’autruche
Le temps, le rytme et leur rigueur
Voilà l’un des problème majeur
En tous cas au cas où c’est ton cas
Le temps d’un refrain, lâche-toi

C’est un re frain qui groo ve gra ve
Un tout nouveau style
Beaucoup plus facil
Le p’tit frè re du fu rie-ja zz
En plus accessible
Totalement fle xible...

Les pros ont un vocabulaire
Qu’est pas toujours piqué des verres
Quand ils me disent « t’attends trois tours »
Des tours de quoi ? j’attends toujours
« Après trois tours tu pars en l’air »
C’est pas qu’j’veux pas ! mais comment faire
« Tu sens pas l’beat, t’es pas dedans ! »
Excusez-moi mais là, franchement...

C’est un re frain qui groo ve gra ve
Un tout nouveau style
beaucoup plus facil
Le petit frère du fu rie-ja zz
En plus accessible
Totalement flexible...

Avoir le tempo dans la peau
Y’en a pour qui c’est du bouleau
J’croyais au moins qu’ceux qui l’avaient
Z’étaient pénards dans l’monde entier
J’ai déchanté en deux temps trois mouv... rapidement !
Car deux mêmes rytmes ont des accents
Et c’est ainsi que POM pom pom
N’est pas égal à pom POM pom...


Mais dans mon refrain qui groo ve gra ve
L’accent donne le style
C’est bien plus facil
C’est plus free que le fu rie-ja zz
Et plus accessible
Totalement fle xible...

« faut être carré pour que ça tourne »
Et toutes ces lois moi j’les contourne
Que ça balance, moi j’m’en balance
Pourvu qu’on danse et qu’on s’dépense
J’invente le n’importequoitisme
Un chant une danse dont l’mécanisme
Repose sur le plaisir de la pratique
Sans aucune règle, aucune technique

C’est un re frain qui groo ve gra ve
Un tout nouveau style
beaucoup plus facil
Le petit frère du fu rie-ja zz
En plus accessible
Totalement flexible...

(Michèle Mühlemann/MM et Cyril Delmote)